Sédentarité : les retraités plus actifs que les travailleurs

Les actifs sont devenus plus sédentaires que les seniors, une réalité mise en avant par une étude réalisée en Ecosse (Journal of Sports Sciences). Les chercheurs ont eu la surprise de constater qu’en semaine, les adolescents et jeunes adultes (16-24 ans) étaient la seule tranche d’âge passant plus de temps debout dans la journée que les plus âgés (75 ans et plus). Même les jeunes retraités (65-75 ans) sont moins sédentaires que les 25-65 ans, en pleine vie active. En France aussi, entre 15 et 75 ans, plus on vieillit et moins on passe de temps assis selon le Baromètre santé nutrition de l’Inpes (2008). Un français de 45 ans passe ne moyenne 12 heures assis un jour de semaine.

 


«  La sitting disease ou la maladie liée au fait d’être assis»

James Levine, endocrinologue américain à la Clinique Mayo de Rochester (Minnesota)

 

Le médecin américain James Levine, déclarait en 2011, dans le New York Times, qu’ « être excessivement assis est une activité létale ». Il ajoutait : « Aujourd’hui nos corps souffrent d’obésité, d’hypertension, de diabète, de cancer, de dépression, d’un grand nombre de pathologies qui proviennent de ce que les scientifiques nomment la sitting disease (maladie liée au fait d’être assis). Une position assise qui dure entraine une diminution de la vasoconstriction. Le sang circule moins, les cellules sont donc moins oxygénées et l’inflammation et le stress oxydatif augmentent. Un terrain qui fait le lit des maladies cardiovasculaires et des cancers.

 


« L’activité physique, c’est comme un médicament, ça ne fait effet que pendant 24 heures.»

François Carré, cardiologue au CHU de Rennes

 

Se rattraper le week-end ? Une illusion. L’attention doit être portée à réduire les heures passées assis indépendamment des objectifs d’activité physique et pratiquer une activité physique d’intensité modérée à forte de manière régulière.
L’Organisation mondiale de la santé suggère 150 minutes par semaine tant dis que le Programme national nutrition santé recommande d’effectuer 30 minutes d’activité physique modérée au moins 5 jours par semaine. « Mieux vaut suivre la deuxième règle, car les deux ne se valent pas, estime le Pr Carré. L’activité physique, c’est comme un médicament, ça ne fait effet que pendant 24 heures. Donc 150 minutes d’activité physique une fois par semaine ne produira pas le même effet que 30 minutes 5 jours d’affilée.»